Les profs disent le domaine public

A la Suite et contre les accords du 18 janvier 2013 entre la BNF et des entreprises privEes portant sur une numerisation privatrice des oeuvres du domaine public, les profs le disent...

La curiosite en preventive

Il y a peu, des élèves de première me demandaient où ils pouvaient trouver des œuvres en numérique. Je les renvoyais alors vers Gallica… Va t-il falloir que je leur dise de patienter 7 ou 10 ans ? Il y a le bac bien sûr, mais avant cela, la curiosité, aujourd’hui en suspens…

Pas d’accord avec ces accords

image


Pour faire découvir les oeuvres de la romancière anglaise Charlotte Lennox à mes élèves de licence, j’utilise Gallica.

Je ne sais pas si l’accès à ces oeuvres va être altéré à terme par les accords passés, en tout cas ils font peser sur l’accès aux savoirs des contraintes considérables, et mettent en danger le patrimoine culturel et éducatif auquel nous devons tous avoir accès. En tant qu’enseignante, j’ai des accès privilégiés à la connaissance, mais mes étudiants… ?

Stéphane.P

Laissez nous les calligrammes de Guillaume!

Pourquoi nous empêcher de remixer avec les élèves les poèmes d’Apollinaire et les diffuser en toute liberté? En restreindre l’accès, c’est nier le droit de chacun et notamment de l’école au savoir. Je dis non aux accords du 18 janvier de la BNF!

image

Profencolère

Notre version de Louis Armstrong !

image

Avec mes terminales spé musique, on travaille notamment sur une adaptation propre de ce thème de Louis Armstrong. Alors qu’il y avait toujours un grincheux pour me faire remarquer que je n’avais pas le droit d’utiliser tel ou tel morceau à cause des droits, pas cette fois ! Il ne reste que la musique sans contraintes ! Vive le domaine public !

Juliette

En 2010, alors que l’oeuvre de Georges Méliès appartient depuis deux ans au domaine public, Les fondations Groupama et Technicolor ont financé la restauration en couleurs du Voyage dans la lune (1902). Cela donne un document inédit, qui permet à un très large public de (re)découvrir une des premières oeuvres cinématographiques accompagnée par une bande-son originale du groupe français AIR !

Voilà ce que permet par exemple la “matière” du domaine public : un usage libre et augmenté de notre patrimoine culturel, ce qui de fait augmente le corpus “éducatif” !

Team Lyclic

(Source : youtube.com)

");pageTracker._trackPageview()}catch(err){}